Découvrez Cardinalis Magazine en illimité pour 9.99€ Accéder à l'offre

Les élections européennes et le prochain pape

Politique. Il y a deux faits intéressants aujourd'hui. Le premier les élections européennes et le deuxième fait passionnant - la plupart des cardinaux électeurs sont encore européens.

Les élections européennes et le prochain pape

Il y a deux faits intéressants aujourd'hui. Le premier les élections européennes. Nous ne nous attendions pas à une victoire des valeurs ou des partis catholiques, car ceux-ci, du moins s'ils sont décrits en ces termes, semblent aujourd'hui avoir disparu ou être devenus marginaux. Cependant, il est intéressant de noter la position des évêques européens face aux élections européennes et les raisons de cette position. Il est également intéressant d'examiner le point de vue des cardinaux. Car - et c'est le deuxième fait passionnant - la plupart des cardinaux électeurs sont encore européens.

Les cardinaux européens sont au nombre de 51 et représentent la majorité des 127 cardinaux électeurs actuels. L'Asie est le deuxième continent représenté au sein du Collège des cardinaux, avec 21 cardinaux, soit moins de la moitié des cardinaux européens. En résumé, les cardinaux européens auront un poids considérable dans l'équilibre du prochain conclave.

Ces élections européennes peuvent également mettre à l'épreuve l'approche des cardinaux à l'égard du facteur politique. Au début de cet article, il a été dit qu'il n'y avait plus de partis politiques catholiques. Cependant, les évêques peuvent essayer d'inspirer et de guider les consciences, donnant ainsi des choix politiques qui ont une colonne vertébrale chrétienne fondée sur la Doctrine Sociale de l'Eglise et visant à promouvoir le développement humain intégral de l'être humain

Mais quelle est la position des cardinaux sur les questions importantes ? Dans le contexte des...

Il vous reste 85% de l'article à lire.

Vous devez bénéficier d'un abonnement premium pour lire l'article.

Abonnement sans engagement
Déjà abonné ? Connectez-vous

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
1 commentaire

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

CI2024 Il y a 1 mois

Interesante artículo. Creo que con vistas al Cónclave habría que mirar la realidad mundial más allá de los problemas que atraviesa Europa, y la Iglesia en Europa, algunas conferencias episcopales más que otras, en el sentido de inspirar a los fieles, o ser una fuente de desolación continua, al estilo del Cardenal Hollerich.
Cardenales como William Goh (Singapur); Antoine Kambanda (Ruanda); Sebastian Francis (Malasia); Ranjith (Sri Lanka) o Cleemis (India), además de Erdo, Eijk (Holanda), Arborelius (Suecia), y los americanos, Ambongo (Rep. Democrática de El Congo), deberían tener mucho peso en las dos líneas fundamentales: línea interna (cómo lograr la unión real entre los católicos y mayor apertura al ecumenismo) y línea externa, cómo combatir proféticamente al globalismo y a la Agenda 2030, que es precisamente lo que más ataca a la Fe católica.

Les élections européennes et le prochain pape