Découvrez Cardinalis Magazine en illimité pour 9.99€ Accéder à l'offre

Cardinal Versaldi : "Je suis en accord avec le Pape François"

Interview. Le Cardinal Versaldi est préfet émérite de la Congrégation pour l'éducation catholique. Il est réputé comme ayant eu une certaine proximité avec le Pape François allant jusqu'à jouer un rôle remarqué lors de son élection. Il a répondu a dévoilé à Cardinalis son parcours et a commenté les Dubia envoyées au Saint-Père par ses pairs.

Cardinal Versaldi : "Je suis en accord avec le Pape François"

D'où vient votre vocation à la prêtrise ?

Ma vocation au sacerdoce, comme toute vocation chrétienne, est un mystère de la libre grâce de Dieu. Mon expérience personnelle confirme ce mystère, car je ne peux pas dire où et quand le Seigneur m'a appelé. Je sais seulement que je me souviens très bien qu'au premier essai que la maîtresse d'école nous a fait en nous demandant ce que nous voulions faire quand nous serions grands, j'ai répondu que je voulais être prêtre ! Le reste a été une succession d'événements dans lesquels, malgré mes fragilités, la grâce a abondé jusqu'à l'ordination sacrée en 1967 et au-delà.

 

Quel est le souvenir le plus marquant de votre vie de prêtre ?

Les moments les plus significatifs sont différents. Après l'ordination sacerdotale, j'ai vécu plusieurs expériences dans le travail pastoral, puis dans les études universitaires à l'Université pontificale grégorienne de Rome, qui ont changé ma vie : pendant de nombreuses années, on m'a demandé de me consacrer à l'enseignement, puis je suis retourné dans mon archidiocèse de Vercelli en tant que vicaire général... et ensuite l'épiscopat à Alessandria et, en 2012, le retour à Rome pour servir le pape Benoît XVI, qui m'a créé cardinal. Telles sont les principales étapes de ma vie, aujourd'hui âgée de plus de 80 ans, au cours de laquelle j'ai toujours expérimenté que la miséricorde du Seigneur est grande et éternelle.

 

Selon vous, quel est le rôle de l'évêque ?

Je suis un enfant du Concile Vatican II qui a bien clarifié la mission des évêques dans l'Église dans le Décret Christus Dominus. Je me réfère donc à ce texte, en particulier aux numéros 2 à 6, qui illustrent clairement le rôle des évêques dans l'Église universelle et particulière.

 

Sur le rôle des évêques, nous avons assisté à une confrontation sans précédent entre le nouveau préfet du Dicastère pour la doctrine de la foi, le cardinal Fernandez, et son prédécesseur, le cardinal Muller. Le premier a déclaré qu'il existe un "charisme unique (pour juger de la doctrine) donné par l'Esprit Saint à Pierre et à ses successeurs" que les autres évêques n'ont pas. Une position que le cardinal Müller a jugée "carriériste et hérétique". Quel est son point de vue sur la question ?

Ne connaissant pas directement les textes des deux cardinaux, je n'ose pas porter de jugement, même si des opinions différentes doivent être respectées en tant que contribution à la recherche de la vérité dans la charité.


Quels sont les défis auxquels l'Église est actuellement confrontée ? Comment pouvons-nous y faire face ?

Les défis auxquels l'Église est confrontée en ce nouveau millénaire sont nombreux et les derniers papes les ont amplement décrits....

Il vous reste 85% de l'article à lire.

Vous devez bénéficier d'un abonnement premium pour lire l'article.

Abonnement sans engagement
Déjà abonné ? Connectez-vous
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Cardinal Versaldi : "Je suis en accord avec le Pape François"